ACCUEIL

Bienvenue sur le site du SNEP-FSU Clermont !

Ce site devrait vous permettre de trouver des informations sur tout ce qui touche à notre discipline et à notre profession : Carrière et Mutations –  Actualité de l’EPS et du Sport Scolaire – Dossiers sur les Équipements, la Santé, le Métier, les Programmes… – Vie du SNEP (stages, actions entreprises,comptes-rendus d’audience….) .

VOS CONTACTS ACADEMIQUES & DÉPARTEMENTAUX :

POUR SUIVRE L’ACTUALITÉ DU SNEP FSU

PROCHAINE ÉTAPE, LE MARDI 31 JANVIER

Après les mobilisations du 17 janvier sur les questions d’éducation, la mobilisation contre la réforme des retraites du 19 janvier marque fortement le rejet des Français. Travailler jusqu’à 64 ans pour toucher des retraites amoindries, c’est NON ! Près de 2 millions de salarié-es, de retaité-es, de jeunes se sont mis en grève et ont défilé dans plus de 200 lieux pour dire haut et fort qu’ils et elles ne voulaient pas de cette réforme. Une expression démocratique d’ampleur que l’exécutif, tout en en reconnaissant l’importance nie totalement. Le président de la République en voyage à l’étranger alors même que le feu couve dans le pays donne le ton : « nous devons faire cette réforme », « J’ai dit les choses clairement pendant la campagne », « On ne peut pas faire comme s’il n’y avait pas eu d’élections il y a quelques mois ». Il se drape derrière sa légitimité faisant mine d’oublier que la majorité des électeurs l’ont placé en tête pour faire barrage à l’extrême droite…

Face à ce déni, cet aveuglement idéologique pour servir des intérêts financiers contre les salarié-es, toutes les organisations syndicales se sont réunies pour analyser le mouvement et envisager les suites. La nécessité d’un temps fort encore plus conséquent émane de ces discussions et la date du 31 janvier a été arrêtée. Cette date ne signifie pas que la période entre le 19 et le 31 doit être laissée de côté, bien au contraire ! Les mobilisations sectorielles, les rencontres de toute nature doivent être mises à profit pour expliquer encore les effets néfastes de ce projet de réforme et entraîner encore plus de monde dans les rues. Le droit constitutionnel de faire grève et de manifester a été inscrit pour répondre à la nécessité de l’expression populaire entre les phases électorales. Une élection n’a jamais donné blanc-seing à un homme, une femme, un parti dans l’application totale d’un programme. La seule possibilité, en dehors d’un référendum qui ne sera jamais mis en place, de porter la voix des citoyen-nes est dans l’utilisation de ce droit.

La situation faite à l’Éducation (suppression de postes, fermetures d’établissements, DHG en berne, absence d’annonces sur une vraie revalorisation salariale, réformes du collège, de la voie professionnelle, dégradation des conditions de travail…) n’est pas déconnectée de la problématique des retraites. Comment continuer à travailler jusqu’à 64 ans et plus dans ces conditions ? Mobiliser sur les questions éducatives en préparant la nouvelle journée interprofessionnelle est une nécessité pour les jours à venir.

Pour permettre la massification de ces actions, le SNEP-FSU continuera à vous informer et à vous donner les outils nécessaires de compréhension et d’analyse. Dans le même temps il déposera hebdomadairement des préavis de grève pour couvrir l’ensemble des enseignant-es d’EPS.

Face à la morgue et à la surdité du gouvernement, préparons un 31 janvier monumental !

HEURES ET LIEUX DES RASSEMBLEMENTS DANS NOTRE ACADÉMIE

  • PUY DE DÔME:
  • HAUTE-LOIRE:
  • ALLIER :  les personnels de l’enseignement sont appelés à se retrouver en AG avant les manifestations pour les rejoindre ensuite : Vichy 13h30 devant la sous-préfecture, Moulins 13h à la Ligue de l’enseignement (42 rue du Progrès) et  Montluçon 13h30 devant le lycée Paul Constans. Rendez-vous ensuite à 14h30 pour les manifestations : Montluçon, place Jean Dormoy – Moulins, place de la Liberté – Vichy, place de La Poste
  • CANTAL :

Vidéo – Qui croire ?
Quand le ministre Pap NDiaye ne se « souvient » pas des promesses présidentielles…

RESULTATS ELECTIONS PROFESSIONNELLES 2022 L’équipe du  Bureau Académique vous remercie pour votre confiance renouvelée auprès des élus du SNEP FSU & votre engagement à leur côté. La FSU sera largement la 1ère fédération syndicale représentée à la nouvelle CAPA avec 7 sièges de titulaires + 7 suppléants (pour le SNEP : Aurélie Peyras & Stéphane Cuq) . Au CSA (issu de la fusion des ex CTA + CHSCT), la FSU conserve ses 3 sièges de titulaires (pour le SNEP : Béatrice Manéné)

Le SNEP se trouve conforté au sein de la FSU au CSAMEN et en CAPN grâce à vous et à votre soutien. Rien n’aura été simple, rien ne nous aura été épargné entre les effets de la loi de transformation de la Fonction publique, les changements de périmètres qui font perdre les repères traditionnels et le vote électronique avec son lot de dysfonctionnements… Malgré une nouvelle baisse de la participation, une baisse du nombre de voix, le syndicalisme de transformation sociale progressiste reste très majoritaire. Grace à vous et votre pugnacité pour voter, nous serons en mesure de continuer nos combats pour une société plus juste, un sport et une EPS revitalisée, des métiers revalorisés…

 Le STAGE JURIDIQUE prévu initialement les 13 & 14 MARS SUR LE SECTEUR de VICHY est reporté à la rentrée 2023